Association nationale de sauvegarde
du patrimoine rural bati et paysager

Reconnue d’utilité publique
Abonnez-vous ! Rejoignez nous !
Mon compte
Mon panier (0)

L'isolation par l'extérieur ne sera plus imposée pour le bâti ancien !

Publié le 25/12/2016

Les associations du « G8 Patrimoine » obtiennent gain de cause
auprès de la Ministre de l’Environnement :
le décret sur l’isolation par l’extérieur va être modifié !

A la suite de leur mobilisation au sujet du décret d’application de la loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte, les associations nationales de sauvegarde du patrimoine bâti et paysager reconnues d’utilité publique et membres du G8 Patrimoine ont reçu une réponse de Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement.

Cette lettre propose de modifier le décret du 30 mai dernier qui exigeait en pratique de recourir, en cas  de « ravalement important de façade », à la technique de l’isolation par l’extérieur. L’absence de définition de son champ d’application aurait contribué à la banalisation de très nombreuses façades, alors même que la loi sur la transition énergétique imposait de « tenir compte des spécificités énergétiques et architecturales du bâti existant ».

Par ce projet de décret, la Ministre indique précisément que cette obligation d’isolation ne s’impose que pour le bâti non traditionnel, composé de matériaux récents de type briques industrielles, béton etc. De même, Ségolène Royal exclut de cette obligation d’isolation les monuments labellisés « Patrimoine  du XXe siècle » afin de préserver leur qualité architecturale.

Le bâti traditionnel possède des qualités thermiques établies par le ministère, qui le rendent aussi performant que celui des années 1990. Maisons Paysannes de France a participé à de nombreuses études mettant en avant les qualités du bâti ancien et l'importance de réaliser des travaux d'amélioration thermique qui soient adaptés pour être efficaces ! Il est nécessaire de lui appliquer des solutions techniques particulières d’isolation : les associations du « G8 Patrimoine » ne souhaitent pas exclure le bâti ancien de l’effort collectif en faveur de la transition énergétique, parce que les matériaux traditionnels sont aussi des matériaux d’avenir.

Les associations du « G8 Patrimoine » se félicitent de cette victoire du bon sens pour le patrimoine et le cadre de vie dont la protection est un acte par définition écologique. Elles rappellent que l’environnement, les paysages  et le patrimoine ne font qu’un.

 

CaptureTélécharger le communiqué de presse