Association nationale de sauvegarde
du patrimoine rural bati et paysager

Reconnue d’utilité publique
Abonnez-vous ! Rejoignez nous !
Mon compte
Mon panier (0)

Projet FaHeBa : un guide de recommandations pour la rénovation énergétique

Publié le 30/01/2017

"Comment estimer le coefficient de transmission thermique des murs de façade hétérogènes des bâtiments anciens?" : un guide de recommandations pour utiliser la thermographie en vue d'un diagnostic énergétique des parois extérieures

 

En 2013, le projet FaHeBa (Façade Hétérogène du Bâtiment Ancien) est lancé par l’ADEME dans le cadre de la transition énergétique. Menée par l’association Maisons Paysannes de France, le CERTES (Centre d’Etudes et de Recherche en Thermique Environnement et Systèmes, rattaché à l'Université Paris-Est Créteil) et Alphéeis, cabinet d’études et de conseils en énergie et environnement, cette étude livre aujourd’hui ses conclusions dans un guide de recommandations pour utiliser la thermographie en vue d'un diagnostic énergétique des parois extérieures.

Destinées en premier lieu aux professionnels du bâtiment, ces recommandations s’inscrivent dans les évolutions de nos pratiques sociétales, notamment en matière environnementale. Leurs objectifs sont de faciliter la lecture de la thermographie quantitative et qualitative pour les maîtres d’œuvre afin de repérer des éléments de façades cachés, des déperditions de chaleur, etc.

Maison du lauréat  Antoine GoulardPans de bois

 

 

 

 

 

 

 

Pendant 3 ans, MPF et les partenaires du projet ont pu déterminer grâce à des mises en situation réelles :

  • les conditions idéales pour faire des mesures sur les bâtiments (le jour de l'étude et 2 ou 3 jours avant afin de garantir que la température extérieure a bien été inférieure à 3°C),
  • comment s'assurer de la qualité des mesures sur site,
  • quel matériel utiliser (caméra thermique, caméra infrarouge, thermo-puces),
  • pourquoi chercher à atteindre le régime permanent (les températures de chaque point de la paroi restent stables dans le temps),
  • les limites de ces procédés (difficulté à atteindre le régiment permanent, incertitude sur le coefficient de transfert convectif, l'absence de prise en compte de l'humidité dans la paroi).

Les bonnes pratiques de ce guide peuvent être appliquées sur tous types de murs à condition qu'il n'y ait pas de lame d'air dans la paroi étudiée. Il convient d'être vigilant lorsqu'il s'agit de murs anciens qui peuvent comporter des doublures (en briques, par exemple).

Téléchargez le guide

Afin d'affiner ces recherches, le projet BAUCH (Bâtiments Anciens à colombages et calcul du coefficient U des murs par bilan de Chaleur et d’Humidité) permettra d'étudier le facteur humidité qui n'avait pas été pris en compte dans le projet FaHeBa.

Vous souhaitez en savoir davantage sur les économies d'énergies dans le bâti ancien ?
(re)Découvrez les études ATHEBA et BATAN, réalisées par MPF et ses partenaires : http://www.maisons-paysannes.org/actions/economies-denergie/Logos_projet_FaHeBa